David Cretin

Pour me contacter, vous pouvez le faire directement en m'envoyant un email à cette adresse :

© 2019 par David Cretin. |   Politique de Confidentialité

  • David CRETIN

Comment réagir au lumbago?



Le mal de dos est LE mal du siècle.

Il se traduit par de nombreux symptômes, et a de nombreuses causes. L'objet de cet article n'est donc pas de faire une liste des causes et solutions mais essayer de faire réfléchir à comment l'éviter et comment réagir une fois qu'on est coincé!


La première chose à comprendre est que le dos est un bijou de mécanique!

Notre colonne vertébrale étant faite pour bouger dans toutes les directions, le créateur a façonné nos os et nos articulations pour que tous ces mouvements se fassent le mieux possible.

Mais, nos habitudes de vie, nos habitudes sportives, nos habitudes professionnelles en matière de posture soumettent le dos à des contraintes auxquelles il est préparé mais pas forcément habitué.

Il a donc ses propres systèmes pour protéger cette belle mécanique. Ces systèmes sont des réflexes de protection qui sont à la base même du lumbago.


Pour l'éviter le plus possible, le meilleur conseil que je pourrais vous donner c'est:


bougez, bougez et bouger!


C'est notre sédentarité qui est souvent la cause majeure des maux de dos.

Dans certains cas c'est la répétition de mouvements professionnels dans des positions "discutables" qui en est la cause.

Le corps va résister, résister, résister, envoyant quelques petits messages, quelques alertes (qu'on n'écoute pas biens souvent), jusqu'au jour où c'est lui qui décide!

Mais soyons honnêtes c'est toujours dans les mouvements anodins que nous recevons deux grands coups de poignard dans le bas du dos, qui remontent en biais vers l'intérieur!

La bonne nouvelle c'est que ce n'est absolument pas grave. Très douloureux, très invalidant, mais pas grave car c'est une réaction de protection de votre corps pour éviter justement d’aggraver les structures.


Comment se passe généralement le mécanisme du lumbago?


Pour faire simple, entre deux vertèbres vous avez un coussin protecteur qui a comme rôle d'amortir les chocs entre vos vertèbres. Tout ceci est consolidé par de nombreux ligaments autour des vertèbres mais aussi dedans.

Et en superficie de ce système articulaire très complexe il y a des muscles. Certains sont très profonds, d'autres un peu moins et d'autres encore plus superficiels. Ces muscles sont responsables des mouvements de votre colonne vertébrale.

Jusqu'ici tout va bien...

Vous avez sûrement entendu dire qu'il ne faut pas faire tel type de mouvement ou tel autre type car ça va faire mal! C'est faux!

C'est parce qu'on ne les fait pas ou plus ou mal (ça en fait des conditions) qu'on risque de se faire mal!!!

Si le mouvement que vous êtes en train de faire est fait...trop vite, trop fort, sans action protectrice des abdominaux, le système va se protéger par lui même.

En général les mouvements "dangereux" sont des mouvements de flexion et de torsion de la colonne vertébrale au niveau lombaire. Dans ce type de mouvement vos muscles profonds du dos sont étirés et luttent contre les effets de la gravité. Ces mêmes muscles, dans les conditions citées plus haut, vont alors se contracter par voie réflexe avec force pour "bloquer" tout mouvement de la colonne vertébrale.


En fait ils réagissent à un réflexe appelé le réflexe myotatique qui est une contraction d'un muscle qui a été étiré trop vite, trop fort. Vous vous retrouvez donc coincé, le dos bloqué, à ne plus savoir comment bouger pour ne pas avoir mal! Pour faire simple c'est comme si vous aviez une énorme crampe au niveau des muscles profonds du dos!

C'est pour cette raison que le moindre mini mouvement fait mal, que respirer fait mal, que tousser est un supplice, et que rire est interdit!

Enfonçons un peu le clou pour que vous compreniez bien...

Imaginons maintenant que les coussinets dont je vous ai parlé en haut soient déjà usés (par les positions dans votre travail ou différents impacts liés à certains sports). Dans certains mouvements il va y avoir une pression sur ces coussinets. Là encore si la pression est trop importante, un message de protection va être envoyé aux muscles du dos qui vont se contracter de la même manière...

Alors ce que je vous dresse comme description n'est pas très "sympa" et pour autant je ne cesse de dire que c'est très bien puisque c'est un système de protection!


L'autre question qui se pose ensuite est: ok mais une fois coincé on fait quoi???

Ma première réponse serait "ça dépend de votre seuil de tolérance à la douleur!".

En effet, si vous avez compris le processus, l'idée va être de détendre les muscles qui se sont contractés. Donc il est hors de question de vouloir étirer!

Si la douleur est insoutenable, je conseille de prendre un léger antidouleur.

Mais le meilleur traitement est...le mouvement!

En effet, il faut ré-envoyer un message au cerveau pour qu'il détende les muscles qu'il a contractés. Le meilleur moyen de lui envoyer ce message est de bouger.


Oui mais comment: la marche reste le meilleur moyen. Le début va être douloureux, puis petit à petit vous allez avoir la sensation que ça va mieux. En fait le muscle bouge, se "réchauffe", améliore sa mobilité et donc la douleur diminue.

Ensuite, les poches de chaud sont une solution intéressante aussi. Le chaud a pour effet de détendre les tissus.

Il se peut que vous alliez chez le médecin, et celui ci devrait normalement vous prescrire des séances de kiné, et ce même kiné devrait soit vous masser à la main, soit vous placer avec des électrodes sur un programme spécifique qui permet de décontracturer la zone. Vous pouvez de votre côté acquérir les mêmes outils que les kinés!



Les erreurs à éviter!

Les erreurs à ne pas commettre quand on est bloqué sont en premier lieu vouloir étirer. C'est justement un étirement anormal qui a provoqué le lumbago, donc si on étire on va dans le sens d'une aggravation du réflexe de protection.


Une autre erreur est de mettre du froid! Le pire pour moi est de rester sans rien faire ou de garder une position immobile trop longtemps. Quand vous allez re-bouger attention au deuxième effet "kiskool"!

Il vous faudra un peu de patience pour que dans les 4/5 jours qui suivent les coups de poignard vous ayez la sensation de ne plus avoir de douleur. Attention à ce moment à ne pas avoir un excès de confiance et repartir à fond dans les habitudes qui étaient les vôtre.



Un programme de renforcement musculaire et d'étirements adaptés vous seront très utiles!

Pour terminer, si cela vous arrive, au lieu de pester, de pleurer, de ronchonner, remerciez vraiment votre corps car sans ce genre de système de protection, il y a fort à parier que vous seriez dans un état bien moins glorieux.


C’était : « Comment réagir au lumbago? »


N’hésitez pas à donner votre opinion.

David CRETIN

P.S : Si cet article « Comment réagir au lumbago? » vous a plu, partagez-le. J’en serais ravi.